Propreté des sites protégés de natura 2000

 

La plupart des sites naturels sont confrontés au problème des rejets en tous genres dus à l'activité humaine. L'accumulation ou la propagation de ces déchets peut être aggravé par certains phénomènes naturels (vents, marées, cours d'eau, etc.). La préservation des lieux nécessite alors la mise en œuvre de moyens dans le but de réduire cette nuisance et par conséquent les interventions des agents de terrain dans ce domaine.

Si apparemment l'évolution des mentalités et une meilleure organisation de la récupération des déchets (ex : déchetteries, retraitements, stations d'épurations etc.) ont permis de limiter les déchets sauvages en milieu naturel, certains détritus "domestiques" marquent encore de nombreux sites (papiers, verres, plastiques...). Les conséquences peuvent être importantes sur les paysages, la protection de la faune et de la flore, les risques d'incendie et de pollutions diverses, l'image négative de "laisser aller" perçue par le public, etc.


Le nettoyage élémentaire

Pour faire face aux déchets déposés par les phénomènes naturels ou les visiteurs négligents, le ramassage manuel est pratiquement la seule technique utilisable. Parfois cette tâche est réalisable lors des tournées de surveillance (en emportant un ou deux sacs poubelles pour collecter les détritus). Souvent, en fonction de l'époque ou du site, une équipe de nettoyage doit intervenir car les volumes de déchets sont trop importants et/ou trop propagés.
Le matériel nécessaire se compose essentiellement de sacs poubelles et selon l'aménagement du site, un moyen de transport pratique (brouette, remorque sur tracteur, quad, véhicule 4x4, etc.).
Pour le nettoyage des plages de sable, il existe toutefois des machines spécialisées (cribleuse, ratisseuse).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site